Les employés de Twitter, nouvelle cible de l’Etat islamique

Le fondateur du réseau social et ses employés sont pris pour cible par l’organisation terroriste, qui leur reproche de supprimer les tweets et comptes djihadistes.

BRITAIN-US-FINANCE-BUSINESS-INTERNET

Le groupe Etat Islamique a décidé cette fois de s’en prendre à Twitter. « Votre guerre virtuelle contre nous entraînera une guerre réelle contre vous », menace un post diffusé dimanche 1er mars par l’EI, repéré par le site Buzzfeed.

L’organisation appelle ses sympathisants à tuer le fondateur et les employés de Twitter. En cause : les fréquents blocages de comptes djihadistes auxquels procède le réseau social.

Le post, dont les auteurs ne sont pas clairement identifiés mais qui se revendique de l’Etat islamique, a été partagé sur Twitter et montre, au centre d’une cible, le fondateur du réseau social Jack Dorsey. Celui-ci, devenu PDG de Square, ne travaille plus pour Twitter mais sa personnalité charismatique lui reste associée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s