Et si Titan recelait une forme de vie vraiment « différente » ?

Selon des chercheurs d’une université américaine, le satellite de Saturne pourrait héberger des formes de vie basées non pas sur l’eau, comme sur Terre, mais sur le méthane.

13752623

Autour de Saturne, la géante aux anneaux du système solaire, tourne une lune très différente de la nôtre. Titan, qui est un peu plus gros que la planète Mercure, a une atmosphère composée principalement d’azote. Sur Titan, il y a des nuages de cyanure et des lacs de méthane et d’éthane. Il y a des saisons, mais elles ne changent que tous les sept ans. Les températures là-bas sont autour des -178 degrés, de quoi refroidir toute idée de vacances au soleil…

Titan intéresse cependant beaucoup les scientifiques. En dépit de ses différences avec la Terre, il a aussi des points communs : des vents, des courants, des marées… Il y aurait même peut-être un océan de glace d’eau et d’ammoniac quelque part sous sa surface. Titan pourrait aussi être assez proche de ce que la Terre a pu être dans un très lointain passé. De là à imaginer que le satellite saturnien pourrait héberger de la vie microbienne, il n’y a qu’un pas.

Si cette hypothèse a été soulevée à de nombreuses reprises, c’est une théorie très originale qui est avancée aujourd’hui par un groupe de scientifiques de l’université Cornell (New-York, USA), qui publient les résultats de leurs recherches dans la revue Science Advances. Pour ces chercheurs, la vie extraterrestre pourrait en effet ne pas être semblable à ce que nous connaissons.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s