Rama Yade veut créer un service civique obligatoire pour les seniors : une idée inhumaine

Créer un service civique obligatoire pour les seniors, « à partir de l’âge de la retraite jusqu’à la perte d’autonomie ». C’est la proposition de Rama Yade, déjà critiquée vivement, y compris dans le camp centriste. Pour notre contributeur Charles Gautier, cette idée est tout simplement indécente.

0451425551941

Il y a des choses qui me font rire, d’autres qui me choquent. Ce soir, ce sont les deux. La responsable ? Rama Yade. Pourquoi ? Un service civique pour “réconcilier la société avec ses aînés”.

En gros, c’est simple, si les Enfoirés veulent faire bouger les jeunes, Rama Yade a dans l’idée de bousculer les vieux… Jusqu’au moment où ils ne tiendront plus debout. Génial, non ?

La retraite, vous méritez mieux !

Vous pensiez qu’après 40 ans de dur labeur à l’usine, vous pourriez vous reposer tranquillement dans votre maison ou votre jardin, rattrapant en streaming tous les épisodes des « Feux de L’amour » que vous aviez manqué ? Laissez-moi vous dire que ceux qui imaginaient ça ne sont que des fainéants égoïstes n’ayant aucune considération pour la jeunesse. J’ai honte pour vous.

Heureusement, Rama Yade est là et elle pense à tout. Au lieu de vous tourner les pouces (endoloris par tant d’années de gestes répétitifs), vous allez servir la société. Car, “ne dit-on pas en Afrique qu’un vieillard qui meurt est une bibliothèque qui brûle”. Oui, vous le vieillard, à l’âge de la retraite, avant de brûler et de finir en cendres, on va vous exploiter au maximum.

Vous pensez peut-être que j’exagère ? Vous avez tort, c’est vraiment au maximum.

Je rentre dans les détails. L’idée de Rama Yade : un service civique destiné aux séniors. Dans le principe, j’aurais dit pourquoi pas. Si cela avait été sous la forme d’un volontariat et dans les limites du raisonnable, bonne idée. Beaucoup de seniors s’engagent déjà dans des associations et transmettent leurs connaissances, donnent de leur temps et aident ceux qui en ont besoin. Si pour la même chose, cela peut “augmenter le pouvoir d’achat des retraités dans le besoin”, très bien (j’y reviendrai…).

Malheureusement, ce n’est pas le cas. Le service civique proposé aux seniors serait obligatoire… (je vous laisse respirer un peu)… “de l’âge de la retraite jusqu’à la perte d’autonomie”.

Travail-service civique-lit médicalisé

En allant un peu plus loin, je pourrais presque dire que le souhait de Rama Yade serait que le citoyen français soit marié au travail jusqu’à ce que la mort les sépare. Heureux présage.

Plus sérieusement, comment peut-on proposer à une personne qui a travaillé une grande partie de sa vie de continuer, sous la contrainte, à se priver de temps libre “pour la transmission des savoirs et des expériences ? La caractère obligatoire de cette proposition me semble tout simplement inhumain. Dépassée 60 ans, une personne ne sera toujours pas libre de son corps, de sa volonté, de son temps. Hallucinant.

Et cela jusqu’à la perte d’autonomie. Donc, la vie, ce serait travail-service civique-lit médicalisé. J’avoue que ça donne envie. Elle doit être cool Rama Yade dans la vie…

J’en viens à me poser une question : qui jugerait que la personne âgée est assez dépendante pour ne plus travailler ? Faudra-t-il faire son service civique en rampant, complètement bossu et les articulations rongées par l’arthrose ? À partir de quand considérera-t-on que le corps est assez usé pour mériter le repos ?

Cela profitera aux retraités précaires, vraiment ?

Tout cela pour “augmenter le pouvoir d’achat des retraités dans le besoin”. J’ai failli m’étrangler en lisant cela. Les retraités qui sont le plus dans le besoin ne sont pas forcément ceux qui ont travaillé dans un bureau et fait des meetings à Valence.

Allez demander au boulanger chaque matin, à l’ouvrière à l’usine, à l’homme de ménage en intérim à plus de 50 ans s’il n’espérerait pas avoir un coup de pouce pour sa retraite. Il en aura sûrement plus besoin que vous, Madame Yade. Mais son corps courbé huit heures par jour ne lui permettra peut-être pas d’aller jouer au bon samaritain pour une société en fracture avec ses seniors.

Apparemment, il faut que les jeunes se bougent et que les vieux se décarcassent, c’est dire que ça va mal… Tout le monde doit se mettre au boulot pour écoper une nation qui prend l’eau. Si l’effort, je l’accorde, doit être commun, un peu d’humanité, de sens, un retour à la raison ne serait pas de trop.

Enfin bref, comment peut-on oser soumettre ce projet au gouvernement ? Insensé. Même si Rama Yade a tout prévu : une fois vos/nos corps trop usés par le travail et le service civique, elle ne nous laissera pas souffrir : elle est favorable à ce que les médecins atténuent les souffrances des malades en fin de vie . Vraiment, les seniors sont une charge et elle veut tout faire pour que l’État ne paye plus rien pour eux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s