Le mystère de Senebkay, le pharaon massacré

C’est un pharaon apparu… en 2014. Il y a un an, à environ 500 kilomètres au sud du Caire, sur le site antique d’Abydos, fouillé depuis 1967 par une équipe américaine, le pharaon Senebkay est revenu à l’Histoire avec la découverte de son tombeau.

89124_990x742-cb1425387664-550x337

Jusque là, son nom ne figurait nulle part car son règne, aux alentours de 1650 av. J.-C., s’était inscrit dans une ère troublée nommée Deuxième période intermédiaire. C’est une époque de transition entre le Moyen et le Nouvel Empire, où l’Egypte est divisée au point que se côtoient simultanément plusieurs dynasties : les Hyksos venus du Proche-Orient tiennent le delta du Nil tandis qu’à Thèbes se sont repliés les successeurs des pharaons du Moyen Empire. Quant à Abydos, elle semble désormais avoir été le siège d’une troisième dynastie parallèle car d’autres tombes royales ont été mises au jour en plus de celle de Senebkay. Cette dernière, plutôt modeste en taille, avait été dévastée par des pilleurs qui avaient démantibulé la momie royale. Les chercheurs ont reconstitué ce puzzle macabre et se sont aperçus que le squelette de Senebkay racontait une histoire. L’histoire d’un massacre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s