Un adolescent australien raconte son djihad, de l’école au « martyre »

Dans un manifeste publié en ligne sur un blog, Abou Abdoullah al-Australi, identifié comme l’Australien Jake Bilardi, 18 ans, revient sur son parcours… jusqu’à l’attentat.

Abou Abdoullah al-Australi

« Mon martyre approchant, je veux vous raconter mon histoire » : un adolescent australien présumé mort cette semaine dans une vague d’attentats suicide en Irak a décrit sa funeste conversion, des bancs de l’école à l’enfer du djihad.

Dans un manifeste de 4.400 lignes, publié en ligne et relayé par « The Guardian », Abou Abdoullah al-Australi raconte comment « un écolier athée de la bourgeoise Melbourne est devenu un soldat du Khilafah [Califat] prêt à sacrifier [sa] vie pour l’islam à Ramadi, en Irak ».

Derrière ce nom de guerre se cache vraisemblablement Jake Bilardi, 18 ans, un jeune homme frêle aux cheveux bouclés ébouriffés, reconnu par des amis et des fidèles d’une mosquée sur des photos le mettant en scène aux côtés de combattants du groupe Etat islamique (EI) en Irak.

Les autorités australiennes ne l’ont pas officiellement identifié mais une autre photo tirée d’une vidéo de propagande qui émanerait de l’EI montre une voiture blanche avec le portrait en insert du jeune homme au volant d’une voiture blanche, utilisée cette semaine dans une attaque suicide contre une unité de l’armée irakienne à Ramadi, à l’ouest de Bagdad.

Une attaque qui n’aura fait aucune victime sinon son auteur, selon le général irakien Tahssin Ibrahim, interrogé par ABC : « Il n’a rien fait. Il s’est juste tué lui-même, détruisant quelques voitures. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s