DÉFAITE SUR LE GONG POUR LES ATLAS LIONS

Les Guerreros du Mexique ont réussi à contenir la furia des Morocco Atlas Lions, vendredi soir, au Paradise de Casablanca (2-3). Il s’agit de la deuxième défaite consécutive des Marocains dans leur salle, ce qui les fait plonger dans le classement , du même coup

le360_fw_raul_curiel_garcia_64_kg_mexico_et_hamza_el_barbari_64_kg_maroc-1

La rencontre avait pourtant bien commencé pour nos Lions de l’Atlas. Dans une ambiance des grands soirs, le jeune Casablancais Saïd Malek avait réussi à donner l’avantage aux locaux après une victoire étriquée face à Brian Alexis Gonzales Morales. Mais les Mexicains ne sont pas les premiers venus et, dès le match suivant, Joselito Velazquez Altamirano donnait une réponse cinglante à Zouhair El Barbari en lui infligeant un TKO (KO technique) au troisième round. Le duel était pourtant équilibré, chacun remportant son round. Mais les coups puissants et précis de Velazquez ont fini par saouler le Marocain, qui n’a pu se relever.

En si bon chemin, les Guerreros ont continué d’accélérer et Hamza El Barbari en a fait les frais. Malgré l’appui du public, encore une fois derrière ses protégés, c’est bien Raul Curiel Garcia qui a levé les bras à l’issue de cinq rounds extrêmes et une décision partagée. Il fallait donc une réaction des Lions ou la défaite finale. La révolte a été signée Saïd Harnouf. Malmené lors de ses précédents combats, le Marocain a, cette fois-ci, apporté un point à son équipe en écartant Misael Uriel Rodriguez Olivas. Après quatre rounds insipides, le match s’est emballé dans le cinquième. Une folie passagère, où Harnouf s’est déchaîné, agressant le Guerrero sans discontinuer. Le Mexicain est même compté par deux fois après avoir perdu son protège-dent sous la précision des frappes du Marocain. La salle  a exulté pour avoir cru à nouveau à une victoire des nationaux.

Le sort des Atlas Lions était donc entre les mains du Lituanien , Vitalijus Subacius face à Julio Cesar Castillo Torres. Malheureusement, le poids lourd a été rapidement dépassé par la vitesse et la vista de Castillo Torres, bien mieux préparé. Les quatrième et cinquième rounds ont même vu le Mexicain chercher le KO pour finir en beauté, sans y parvenir. Mais l’essentiel est là pour le Mexique qui enchaîne une sixième victoire en neuf rencontres et peut rêver du podium. Pour le Maroc, l’enchaînement des rencontres commence à peser sur le faible réservoir national. Mais les Lions possèdent quelques pépites prêtes à tout donner à chaque combat. Prochaine rencontre le 19 mars courant à Londres, face aux Lionhearts.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s