Quand Manuel Valls fait virer un journaliste qui ne pose pas les bonnes questions

En 2001, Manuel Valls alors chargé de communication du parti socialiste fait virer le présentateur vedette de France télévision, Claude Sérillon.

Selon Manuel Valls, le journaliste posait de mauvaises questions, ce à quoi la rédaction a répondu que c’était les réponses qui étaient mauvaises, une réponse qui va précipiter le limogeage de cet impertinent au nom de la liberté de la presse, de la démocratie et de la République bien entendu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s