DIALOGUE INTER-LIBYEN : ALGER VEUT RÉCUPÉRER LES ACQUIS DES POURPARLERS DE SKHIRAT

Après le succès des pourparlers de Skhirate, organisés par le Maroc, le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a annoncé qu’Alger devrait abriter, dès la semaine prochaine, un nouveau round de dialogue inter-libyen.

lama

Parallèlement à la sortie du SG de l’ONU, Ban Ki-Moon, qui a remercié le Maroc pour le «soutien important» apporté à la facilitation des pourparlers inter-libyens, le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a annoncé, hier lundi, qu’un nouveau round de pourparlers entre rivaux libyens aura lieu à Alger la semaine prochaine. «Les frères en Libye reprendront les rounds du dialogue à Alger la semaine prochaine en coordination avec les Nations Unies», a-t-il claironné, sans toutefois avancer de date précise ni les noms des parties rivales libyennes censées prendre part à ces pourparlers. «Ce sont les mêmes parties qui avaient pris part au précédent round, qui seront présentes la semaine prochaine, à savoir, des chefs de partis et des activistes politiques», a-t-il lancé, sans donner plus de détails.
Or, rien n’est ressorti du «précédent round d’Alger», tenu le 10 mars, si ce n’est un formidable échec diplomatique ! Mais le ministre Lamamra ne veut rien entendre de ce fiasco, ni à celui d’ailleurs du présumé «Accord d’Alger» (25 février dernier) entre les parties maliennes, vivement décrié par la Coordination des mouvements de l’Azawad.

Une succession d’échecs dont le ministre Lamamra, hélas, ne semble tirer aucune leçon. Pas même celle que vient de lui administrer cette militante politique malienne, Fatoumata Sako, sur les tribunes du journal «L’Aube» : «De nombreux maliens sont convaincus aujourd’hui que l’Algérie n’est ni un pays ami du Mali, ni un voisin qui lui veut du bien». Dans un réquisitoire caustique contre les agissements algériens, Fatoumata Sako, chargée des Relations extérieures au PDSE (Parti démocratique social et économique), s’est élevée contre cette longue «succession de coups bas, de chantage et de fourberie» assénés par l’Algérie au Mali.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s