Windows XP toujours devant Windows 8.1, un an après la fin du support

Si la part de marché de Windows XP continue de baisser progressivement, celle de Windows 8.1 reste toujours en retrait.

article_windows-xp-boot-screen

Le 8 avril 2014, Microsoft enterrait définitivement son système Windows XP initialement sorti en octobre 2001. Malgré les versions ultérieures de Windows sorties entre-temps, le système affichait encore 28% de part de marché. Près d’un tiers des ordinateurs de la planète disposaient d’un OS obsolète.

Selon les derniers chiffres de NetMarketShare, le taux d’adoption de Windows XP serait aujourd’hui de 16,94%, loin derrière Windows 7 (58,04%) mais bel et bien devant Windows 8.1 aujourd’hui à 10,55%. Avec +9%, c ‘est donc Windows 7 qui a le plus progressé ces douze derniers mois. Il n’est pas surprenant qu’avec Windows 10, Microsoft ait décidé de faire marche arrière sur certains points.

En dévoilant son prochain système, Microsoft expliquait d’emblée que l’un des objectifs était de répondre aux besoins des entreprises aujourd’hui sur Windows 7 et refusant de migrer sur Windows 8.1. Le retour du menu Démarrer et la nouvelle stratégie concernant l’environnement Modern UI symbolisent en quelque sorte un nouveau départ.

Avec Windows 10, Microsoft entend donc migrer un maximum d’utilisateurs. Ainsi, en Chine, la société a signé divers accords pour faciliter le processus de mise à jour et sensibiliser la population. Même les détenteurs actuels d’une copie illégale de Windows pourront, dans une certaine mesure, disposer de Windows 10.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s