UN DEUXIÈME SPÉLÉOLOGUE ESPAGNOL SUCCOMBE À SES BLESSURES

Un autre spéléologue faisant partie du groupe des trois explorateurs espagnols, pris au piège dans la montagne marocaine et victime d’une terrible chute, a succombé, dimanche, à ses blessures.

topelement

Les autorités espagnoles ont annoncé, dimanche, le décès d’un autre spéléologue appartenant au groupe qui s’est perdu, la semaine dernière, dans une zone montagneuse entre Marrakech et Ouarzazate. C’est le ministre espagnol de l’Intérieur Jorge Fernandez Diaz qui a fait part de la triste nouvelle dans un message sur son compte Twitter. «Mes condoléances vont à la famille et aux amis de José Antonio Martinez, inspecteur de police décédé au Maroc», a écrit le ministre dans son post.

D’après les déclarations de l’épouse du défunt à une chaîne de télévision espagnole, José Antonio Martinez était blessé au niveau de la tête et des jambes suite à sa chute dans un ravin. Son décès est survenu quelques heures après l’annonce de la mort d’un autre spéléologue Gustavo Virues, un avocat de 41 ans, père de deux enfants.

Partis en montagne sans guide, les trois spéléologues ont été pris au piège dans les hauteurs marocaines. A l’issue de longues recherches, ils ont été repérés, samedi, par les autorités marocaines au pied d’une falaise de plusieurs centaines de mètres. Accident survenu suite à une glissade. Le seul survivant de l’expédition, Juan Bolivar, 27 ans, dont l’état est jugé stable, a été admis dans la nuit de dimanche à lundi dans une clinique privée à Ouarzazate.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s