Le chanteur Khaled condamné pour plagiat pour son tube « Didi »

Le chanteur algérien va devoir verser des indemnités à un de ses confrères pour lui avoir emprunté la mélodie de son tube international.

000_Nic6234289

C’est un tube qui n’aura plus jamais la même saveur. Le “roi du raï”  Khaled a été condamné par le tribunal de grande instance de Paris pour avoir plagié la musique d’un auteur algérien, Cheb Rabah, pour la composition de son plus gros tube international, « Didi ». “C’est un succès qui reposait sur un mensonge”, a commenté Me Jean-Marie Guilloux, avocat de Cheb Rabah. L’avocate de Cheb Khaled, Maître Laurence Goldgrab, a annoncé son intention de faire appel du jugement. Le tribunal a notamment condamné Cheb Khaled, 55 ans, à restituer à Cheb Rabah les droits d’auteurs perçus. Il devra lui payer une somme de 100.000 euros, en réparation de son préjudice moral, et une somme de 100.000 euros, en réparation des atteintes à son droit moral d’auteur.

Le tribunal a enfin ordonné à la SACEM (société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) « de modifier toute sa documentation” concernant la chanson « Didi » pour faire désormais bénéficier Cheb Rabah d’une part des droits de reproduction mécanique et d’exécution publique « en tant que seul compositeur » de l’oeuvre.

Des démêlés avec la justice

Sorti en 1992, le morceau en question est le tout premier single de la carrière du chanteur algérien. Le titre lui a permis d’être diffusé dans le monde entier, même dans l’industrie Bollywood où il a servi de bande-son à plusieurs films. Quatre ans plus tard, c’est le tube « Aicha », signé Jean-Jacques Goldman, qui fera décoller sa carrière dans l’Hexagone, avant qu’il ne fasse plutôt la Une des journaux pour des démêlés avec la justice.

En 1997 son épouse dépose plainte contre lui pour violences conjugales, avant de se rétracter. Le 7 mai 2001, Khaled est condamné par le tribunal correctionnel de Nanterre à deux mois de prison avec sursis pour « abandon de famille ». L’année 2012 lui a permis de faire son come-back dans la chanson avec le tube « C’est la vie » et un passage par la salle mythique de l’Olympia.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s