Agriculteur, un métier dangereux dans l’est de l’Ukraine

« Il y a pas mal de champs ici dans lesquels il vaut mieux ne pas mettre les pieds, tellement il y a d’obus non explosés et de mines ».

TOPSHOTS-UKRAINE-RUSSIA-CRISIS-MINES

constate Nikolaï Outrimenko, patron d’une entreprise agricole à Dmitrivka, dans l’est de l’Ukraine, une zone sous le contrôle des rebelles. Dans les champs de Nikolaï Outrimenko, le danger est visible : des roquettes plantées dans la terre, des obus non explosés et des bombes à sous-munitions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s