FAR: ALERTE AUX FRONTIÈRES DE L’EST

Un contrebandier a été blessé récemment lorsqu’il traversait la frontière en douce. L’individu avait refusé d’obtempérer aux ordres des gardes-frontières qui ont fait usage d’armes à feu.

armee_marocaine

Depuis que Daech et Al-Qaida ont menacé le Maroc, des efforts importants sont déployés pour contrer toute infiltration de terroristes. Les Forces armées royales ont été mises en état d’alerte tout au long de la frontière Est après la recrudescence des opérations de contrebande, déjouées dernièrement. Al Massae indique dans son édition de ce mardi 14 avril, que les FAR ont haussé le niveau d’alerte après la blessure par balle d’un contrebandier qui a refusé d’obtempérer aux ordres donnés par les soldats qui voulaient le fouiller.

Blessé à la jambe, l’individu âgé d’une vingtaine d’années, essayait de passer près du poste-frontière d’Ouled Saleh, dans la banlieue de Beni Drar près d’Oujda. Il a été évacué à bord d’une ambulance vers l’hôpital Al Farabi de la même ville pour être opéré. Al Massae ajoute que l’homme ne sera pas arrêté ou poursuivi, et qu’il a regagné son domicile après l’extraction de la balle.

Alerte maximale
La publication arabophone met l’accent sur le fait que le Haut commandement des FAR, pour contrer toute intrusion de terroristes venant notamment de Libye, a procédé à d’importants changements, qui ont concerné les chefs de centres de surveillance afin d’assurer une efficacité maximale. Le quotidien rappelle que le Maroc s’est équipé de mécanismes de surveillance électronique pour lutter contre l’immigration clandestine, le terrorisme, le trafic de drogue et la contrebande.

Rappelons que le danger que représente l’arsenal hérité de la guerre contre le régime de Mouammar Kadhafi constitue une réelle menace non seulement pour le Maghreb, mais aussi pour l’Afrique subsaharienne. Par ailleurs, certains groupes terroristes ayant prêté allégeance à Daech, qui opèrent en Algérie, ont menacé directement le Maroc. Jund Al Khilafa a même essayé d’embrigader des Marocains, mais ses tentatives ont été contrées. Ces deux raisons poussent le royaume à verrouiller ses frontières de l’Est et à les garder sous étroite surveillance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s