CASABLANCA ATTIRE DE PLUS EN PLUS DE CROISIÈRES

Casablanca conforte sa position de premier port de croisière du royaume, en établissant un nouveau record de 15.000 croisiéristes en une seule journée.

slide-1

Samedi 11 avril, deux des plus gros paquebots de croisière au monde ont accosté à 6 heures du matin au port de Casablanca. Il s’agit du “Fantasia” de la compagnie MSC, avec 7000 personnes à bord, et le “Pacifica” de la compagnie Costa avec pas moins de 6000 personnes, nous apprend L’Economiste dans son édition du mercredi 15 avril. A ces deux gros paquebots s’ajoutent de petits bateaux d’une capacité globale de 2.000 personnes. Selon Saïd Mouhid, DG du Conseil regional du tourisme (CRT) de Casablanca, une bonne partie de ces croisiéristes a passé la journée dans la métropole, et le reste a préféré d’autres destinations comme El Jadida, Marrakech, Rabat, Fès etc. Le journal souligne que Casablanca, avec ses 260.000 croisiéristes par an (2014), est devenu le premier port de croisière du Maroc, suivi de Tanger et Agadir.
Il faut noter que le port de Casablanca se distingue par sa position centrale qui permet de visiter l’arrière-pays en moins de trois heures. En outre, le port bidaoui présente l’avantage d’être à mi-chemin entre l’Espagne et les Iles Canaries, ce qui en fait un passage obligé pour les plus gros paquebots de croisière. “Malheureusement, le port, qui a atteint les limites de sa capacité, ne peut recevoir davantage de touristes pour le moment”, explique le DG du CRT de Casablanca. L’Economiste précise que l’accostage des navires de croisière se fait surtout au niveau du terminal des agrumes, avec tout ce qui s’ensuit comme désagréments pour les touristes et les professionnels.
Ainsi, le projet de quai des croisières, dont le montant est estimé à 456 millions de dirhams, devrait permettre d’accueillir plus de 500.000 croisiéristes par an à l’horizon 2017.  Selon le quotidien, il devra accompagner les projets touristiques prévus par le programme Wessal Casablanca-Port. Un projet qui vise également à renforcer l’attractivité de la capitale économique dans le cadre de la Vision 2020 du tourisme et qui répondra à la demande de plus en plus forte des agences de voyages pour le tourisme de croisière. Dans le detail, le nouveau terminal des croisières sera adossé à la jetée Moulay Youssef du port, à la hauteur de l’ancien quai pétrolier. Il pourra alors accueillir des navires allant jusqu’à 350 mètres de longueur et de 45 mètres de large, avec une profondeur de 9 mètres. Il est également prévu d’aménager deux quais de débarquement d’une longueur totale de 650 mètres. L’Economiste souligne que c’est le groupement Houar-Atlantic Dredging Maroc qui a remporté ce marché en octobre 2014. Les travaux d’installation du chantier et les études d’exécution ont déjà commencé, pour une livraison prévue dans un délai de 24 mois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s