Asmaa Khamlichi : «J’ai toujours été consciente de bien sélectionner mes rôles»

Entretien avec Asmaa Khamlichi, comédienne.

timthumb

Danseuse et comédienne, la belle brune Asmaa Khamlichi a pu réussir ses rôles dans de nombreux films. Elle s’est illustrée dans la saga «Elle est diabétique Fiha Malha O sokar» de Swel et Imad Noury ou «L’histoire d’une Rose» de Majid R’chich.  Acuellement,  «Un pari pimenté», le film de Mohamed Kerrat, est projeté au cinéma.  Dans cet entretien, elle parle de son rôle dans
ce film, de son parcours et de ses projets.

ALM : Le film «Un pari pimenté» de Mohamed Kerrat, auquel vous avez pris part, est actuellement projeté dans les salles obscures du Royaume. Parlez-nous de ce rôle….

Asmaa Khamlichi : J’ai aimé l’histoire de cette comédie romantique ainsi que le rôle que m’a confié le réalisateur Mohamed Kerrat. Je joue aux côtés de Mourad Zaoui, Rabie Kati et Imane El Mechrafi. Dans ce film, j’incarne le rôle de Yasmine Riski, une célèbre actrice. Un jour, elle a reçu une lettre enflammée de Marouane (Mourad Zaoui). Celui-ci écrit qu’il est atteint d’un cancer et que son souhait le plus cher est de la rencontrer. La belle au grand cœur accepte d’exaucer cette dernière volonté. Yasmine est tombée amoureuse de Marouane qui l’a trahie. J’ai eu le temps de travailler sur ce personnage. D’ailleurs, j’ai pu réaliser une scène d’arts martiaux qui m’oppose à deux brigands. Je me suis entraînée pendant deux mois. Je peux dire que j’ai été très excitée de faire quelque chose de nouveau ou qu’on n’a pas l’habitude de voir.

D’après votre expérience, quelle est la différence entre un réalisateur marocain et un réalisateur étranger?

Les réalisateurs étrangers sont aussi bons que nos réalisateurs marocains. Je peux dire que cela dépend de la relation entre l’acteur et le réalisateur quelle que soit sa nationalité. Le métier de réalisateur est un métier basé sur l’humain et la sensibilité.

Comment choisissez-vous vos rôles? Et quels sont les rôles que vous rêvez d’incarner ?

Si vous avez remarqué, j’ai pu faire peu de films et téléfilms. Depuis le début de ma carrière, j’ai été consciente de bien sélectionner mes rôles. J’ai eu la chance de jouer des rôles importants qui m’ont marquée personnellement. Il me reste encore plein d’autres rôles à découvrir et à exploiter.

Êtes-vous satisfaite de votre parcours artistique ?

J’ai eu beaucoup de plaisir tout le long de mon chemin artistique, car j’ai apprécié chaque film et chaque rôle que j’ai interprété. Le cinéma a toujours été ma passion. J’espère encore participer à de beaux projets inchallah.

Comment évaluez-vous aujourd’hui le cinéma marocain?

Je vois toujours le verre à moitié plein. Notre cinéma a fait un grand pas. Avant on produisait trois films par an, vingt films maintenant, dans la quantité il y a forcément la qualité, à nous de bien travailler notre cinéma.

Vous êtes connue par votre charme et votre élégance. Quel est votre secret ?

Je peux dire que c’est une question de qualité. Ce sont des choses innées, toutefois chacun de nous peut travailler à améliorer ses qualités.

Quelles sont vos ambitions ?

Faire de beaux films, travailler pour avoir le niveau pour le faire…

Quels sont vos projets ?

Rien n’est confirmé pour le moment. Il y a des discussions en cours, je préfère ne pas parler des choses qui ne sont pas encore concrètes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s