LE BIJOUTIER DE TANGER AUX ANGES APRÈS LA RESTITUTION DES OBJETS VOLÉS

Le BCIJ a pu restituer au bijoutier de Tanger, victime d’un braquage par des «jihadistes», la joaillerie volée. Le360 a pu recueillir le témoignage de ce commerçant qui reprend goût à la vie.

vol

En moins d’une semaine, le Bureau central des investigations judiciaires, aile judiciaire de la DGST, a non seulement réussi à élucider l’énigme du braquage d’une bijouterie à Tanger et de mettre hors d’état de nuire le «cerveau» de ce vol qui comptait financer avec le butin une entreprise terroriste, mais surtout restituer les bijoux volés à leur propriétaire. Abdelkrim Mitchou, c’est son nom, n’en revient toujours pas. Ce père de famille de 36 ans a tenu au micro de Le360 à témoigner toute sa gratitude aux services de police qui lui ont permis d’éviter la banqueroute, mais aussi de raconter les péripéties qu’il a vécues depuis cette nuit du 8 avril où sa bijouterie a été cambriolée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s