L’aide internationale commence à arriver au Népal après le séisme

L’aide provenant de la communauté internationale, rapidement mobilisée après le puissant séisme qui a frappé le Népal et ses pays voisins ce week-end, arrive peu à peu dans le pays dévasté par la catastrophe, lundi 27 avril.
4623039_6_b9df_une-equipe-de-secouristes-neerlandais_52c1adc859fc5e97629e579c8e1a7bb3

Les équipes d’ONG françaises, comme Médecins du Monde (MDM), Handicap International et Action contre la Faim sont à pied d’œuvre, mais ont toujours le plus grand mal à évaluer l’ampleur des destructions et des besoins en raison de la difficulté d’accéder et de communiquer avec les zones sinistrées.

Chirurgiens, médecins, logisticiens et coordinateurs, sont partis ou s’apprêtent à partir d’Inde, de Bruxelles, du Japon et de Paris, selon Laurent Sury, responsable des programmes d’urgence à Médecins sans frontières (MSF). Cette ONG compte également « déployer un hôpital gonflable pour prendre en charge les blessés » à l’extérieur de Katmandou. L’hôpital, qui comprend deux blocs chirurgicaux et une salle de réveil, a une capacité de 60 à 80 lits. Enfin 53 collaborateurs de Handicap International ont commencé à distribuer fauteuils roulants et béquilles à deux hôpitaux, selon un communiqué de l’ONG.

Secouristes, chiens et matériel

Le ministère des affaires étrangères français a indiqué dimanche matin qu’une première équipe de secours composée de « onze secouristes ainsi que des produits de première nécessité » devait s’envoler pour Katmandou. L’Inde voisine a dépêché 13 avions de transport militaire chargés de nourriture, couvertures et matériel humanitaire. La Chine a de son côté annoncé l’envoi de 62 secouristes aidés de chiens. Deux avions russes transportant des sauveteurs devaient également quitter la Russie dimanche.

Depuis les Etats-Unis, un avion de transport militaire a décollé pour le Népal dimanche en milieu de journée avec à son bord près de 70 secouristes, six chiens spécialement entraînés pour retrouver des victimes et 45 tonnes de matériel. Le pays avaient également annoncé samedi le déblocage d’une enveloppe de 1 million de dollars pour venir en aide au Népal.

Les mauvaises conditions météorologiques et les difficultés de communication retardent par ailleurs l’arrivée des secours sur les pentes du mont Everest, où d’importantes avalanches ont dévasté les camps des alpinistes. Les surivants attendent l’aide dans des conditions très difficiles dans le froid et sous la menace de nouvelles coulées de neige.

9

Séisme au Népal : pourquoi le pire est peut-être à venir

Après le séisme dévastateur, qui a fait près de 2.500 morts, les sismologues s’attendent à des répliques majeures.

NEPAL-DISASTERS-EARTHQUAKE

Des répliques, potentiellement très importantes,sont à prévoir au Népal dans les mois qui viennent, dans cette grande région marquée par la convergence de continents, où les sismologues attendent encore des « séismes majeurs ».

# Quelles sont les causes du séisme du 25 avril ?

Ce séisme de magnitude 7,8 a été provoqué par la rupture d’une grande faille, qui a généré des ondes d’autant plus fortes qu’elle s’est produite rapidement, en une centaine de secondes environ.

Cette faille est en fait un pan incliné long de quelque 150 kilomètres  et large d’environ 50, allant jusqu’à 15-20 kilomètres de profondeur, qui est bloqué et se débloque par morceaux à chaque séisme.

La rupture a démarré au nord-ouest de Katmandou, puis s’est propagée vers l’est, sur une centaine de kilomètres. Elle s’est produite à l’endroit où convergent deux plaques tectoniques bien connues des sismologues, celle qui porte l’Inde, au sud, et l’eurasienne, au nord, note l’Institut américain de géophysique (USGS).

« La plaque indienne remonte à une vitesse de l’ordre de 2 centimètres par an vis-à-vis du Tibet, et essaie de passer sous le plateau tibétain, explique Jérôme Vergne, sismologue à l’Observatoire des sciences de la terre de Strasbourg. Or cette remontée ne se fait pas de manière continue mais par saccades. Là on a eu une très grosse saccade, c’est-à-dire une rupture brutale de l’interface de la faille qui sépare ces deux plaques. »

BATMAN V SUPERMAN, UN PREMIER TEASER !

Les premières images du méga blockbuster réunissant Batman et Superman, les deux personnages DC Comics les plus connus, sont enfin arrivées !

0243000008005010-photo-batman-superman-140521-700x379

Le teaser nous dévoile les deux prochains costumes destinés à l’affrontement tant attendu. Pour Superman, il est identique à celui du précédent volet Man of Steel. En revanche, le costume de Batman semble directement inspiré de celui inventé par Franck Miller pour The Dark Knight Returns, comme en témoigne le symbole sur le plastron. Exit l’armure high-tech utilisée dans la trilogie de Christopher Nolan.

L’extrait a été publié par le réalisateur du film Zack Snyder directement sur Twitter. On apprend également sur son compte que la bande-annonce du film, d’une durée de 2 minutes, sera officiellement dévoilée ce lundi 20 avril. De quoi se consoler après ces 21 secondes de vidéo !

Prévu pour le 20 avril 2016, Batman v Superman : Dawn of Justice devrait marquer pour Warner la première étape vers Justice League, en réponse aux Avengers de Marvel.

DIEUDONNÉ PERSONA NON GRATA À CASABLANCA

Alors que les tickets de son spectacle se sont vendus comme des petits pains, le one man show prévu le 29 avril à la salle couverte du complexe Mohammed V a été annulé.

dieudo2

C’est une source officielle, citée par nos confrères de Médias24, qui le confirme: «Le spectacle de Dieudonné n’a pas été autorisé». Pourtant, l’annonce de ce one man show avait suscité un engouement de la part du public: les places à 300 dirhams ont été toutes écoulées et la vente des billets à 600 dirhams avait commencé.

L’humoriste français devait jouer, le 29 avril à la salle couverte du Complexe Mohammed V de Casablanca, son dernier spectacle intitulé «La bête immonde ». Une représentation qui devait s’inscrire dans le cadre d’une tournée dans le monde arabe. L’humoriste le plus controversé de France avait été sur les planches à Tunis, le 14 février dernier et devrait se produire le 28 mai à Dubaï, et le 2 juin au Liban.

L’AUTOPSIE RÉVÈLE LES RÉELLES CAUSES DU DÉCÈS DES SPÉLÉOLOGUES ESPAGNOLS

L’autopsie a finalement révélé les réelles causes du décès des deux spéléologues espagnols: les blessures graves consécutives à leur chute de plus de 700 mètres. Qui pourrait survivre à une chute pareille?

deux_des_speleologuesauraientplusde25anneesdepratiquesym

Les graves blessures consécutives à la chute dans un ravin de plus de 700 mètres de profondeur sont les causes du décès des deux spéléologues espagnols, Jose Antonio Martinez et Gustavo Vinues, selon le rapport de l’autopsie effectuée sur les corps des victimes, révèle Akhbar Al Yaoum paraissant ce jeudi 16 avril. Une source proche du dossier ayant requis l’anonymat, citée par la publication, rapporte que lors de l’opération d’escalade, le spéléologue Vinues a été pris au piège dans un ravin et s’est blessé au niveau de la tête et de la cage thoracique. Resté suspendu, il a fini par rendre l’âme, déplore le journal qui précise que son compagnon Martinez, qui a tenté de le sauver, s’est à son tour heurté la tête en tombant dans un gouffre de 400 mètres.
Selon la même source, les trois randonneurs se sont rendus dans la région d’Imi Noulaoune pour pratiquer leur sport de prédilection. Ils ont escaladé des sommets du massif du Grand Atlas dépassant 3.500 mètres sans être accompagnés par un guide touristique, d’autant plus que leur présence dans cette région montagneuse dangereuse a coïncidé avec la chute de neiges sur les sommets.

Aussitôt alertés, les éléments de la gendarmerie royale, aidés par les habitants des douars limitrophes, sont intervenus pour secourir les spéléologues durant les journées de samedi et dimanche, mais la gravité des blessures subies par les deux victimes nécessitaient un matériel approprié et du fait n’ont pas pu les remonter. Heureusement, poursuit le quotidien arabophone, les opérations de secours ont réussi à sauver le troisième spéléologue, Juan Bolivar (27 ans) et l’évacuer vers une clinique spécialisée. Les trois Espagnoles faisaient partie d’un groupe de neuf spéléologues qui s’était scindés en deux afin d’explorer les différentes grottes de cette région à relief escarpé.

Asmaa Khamlichi : «J’ai toujours été consciente de bien sélectionner mes rôles»

Entretien avec Asmaa Khamlichi, comédienne.

timthumb

Danseuse et comédienne, la belle brune Asmaa Khamlichi a pu réussir ses rôles dans de nombreux films. Elle s’est illustrée dans la saga «Elle est diabétique Fiha Malha O sokar» de Swel et Imad Noury ou «L’histoire d’une Rose» de Majid R’chich.  Acuellement,  «Un pari pimenté», le film de Mohamed Kerrat, est projeté au cinéma.  Dans cet entretien, elle parle de son rôle dans
ce film, de son parcours et de ses projets.

ALM : Le film «Un pari pimenté» de Mohamed Kerrat, auquel vous avez pris part, est actuellement projeté dans les salles obscures du Royaume. Parlez-nous de ce rôle….

Asmaa Khamlichi : J’ai aimé l’histoire de cette comédie romantique ainsi que le rôle que m’a confié le réalisateur Mohamed Kerrat. Je joue aux côtés de Mourad Zaoui, Rabie Kati et Imane El Mechrafi. Dans ce film, j’incarne le rôle de Yasmine Riski, une célèbre actrice. Un jour, elle a reçu une lettre enflammée de Marouane (Mourad Zaoui). Celui-ci écrit qu’il est atteint d’un cancer et que son souhait le plus cher est de la rencontrer. La belle au grand cœur accepte d’exaucer cette dernière volonté. Yasmine est tombée amoureuse de Marouane qui l’a trahie. J’ai eu le temps de travailler sur ce personnage. D’ailleurs, j’ai pu réaliser une scène d’arts martiaux qui m’oppose à deux brigands. Je me suis entraînée pendant deux mois. Je peux dire que j’ai été très excitée de faire quelque chose de nouveau ou qu’on n’a pas l’habitude de voir.

D’après votre expérience, quelle est la différence entre un réalisateur marocain et un réalisateur étranger?

Les réalisateurs étrangers sont aussi bons que nos réalisateurs marocains. Je peux dire que cela dépend de la relation entre l’acteur et le réalisateur quelle que soit sa nationalité. Le métier de réalisateur est un métier basé sur l’humain et la sensibilité.

Comment choisissez-vous vos rôles? Et quels sont les rôles que vous rêvez d’incarner ?

Si vous avez remarqué, j’ai pu faire peu de films et téléfilms. Depuis le début de ma carrière, j’ai été consciente de bien sélectionner mes rôles. J’ai eu la chance de jouer des rôles importants qui m’ont marquée personnellement. Il me reste encore plein d’autres rôles à découvrir et à exploiter.

Êtes-vous satisfaite de votre parcours artistique ?

J’ai eu beaucoup de plaisir tout le long de mon chemin artistique, car j’ai apprécié chaque film et chaque rôle que j’ai interprété. Le cinéma a toujours été ma passion. J’espère encore participer à de beaux projets inchallah.

Comment évaluez-vous aujourd’hui le cinéma marocain?

Je vois toujours le verre à moitié plein. Notre cinéma a fait un grand pas. Avant on produisait trois films par an, vingt films maintenant, dans la quantité il y a forcément la qualité, à nous de bien travailler notre cinéma.

Vous êtes connue par votre charme et votre élégance. Quel est votre secret ?

Je peux dire que c’est une question de qualité. Ce sont des choses innées, toutefois chacun de nous peut travailler à améliorer ses qualités.

Quelles sont vos ambitions ?

Faire de beaux films, travailler pour avoir le niveau pour le faire…

Quels sont vos projets ?

Rien n’est confirmé pour le moment. Il y a des discussions en cours, je préfère ne pas parler des choses qui ne sont pas encore concrètes.

Une jeune femme se jette sur le patron de la Banque centrale européenne

Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), a été interrompu ce mercredi lors d’une conférence de presse au siège de l’institution à Francfort, par une jeune femme qui a grimpé sur sa table en scandant « Arrêtez la dictature de la BCE » .

%d blogueurs aiment cette page :