Le coffre est plein de coke, la police arrête ces jeunes et fait une découverte stupéfiante!

Quatre jeunes hommes ont joué tout un prank à des policiers de la ville de Los Angeles.

Au début de la vidéo, les jeunes hommes offrent de la coke aux gens qui passent près d’une plage, puis retournent s’installer confortablement dans une voiture.

Les policiers ayant reçu un appel anonyme ont donc décidé de contrôler ces suspects.

Ils commencent à jaser et à leur demander ce qu’ils font, puis l’un d’eux craque en disant que le coffre est plein de coke, mais voici ce que les policiers ont découvert dans le

Dieudonné au Maroc au stade Mohamed V, les places s’arrachent

Dieudonné sera présent à Casablanca, au Maroc, pour y jouer son spectacle La Bête immonde  dans le célèbre stade Mohamed V, d’une capacité de 67 000 places dans sa configuration « match de football ».

dieudonné-stade-642x356

L’événement n’est pas anodin. Non seulement c’est la première fois que Dieudonné joue au Maroc, mais c’est également la première fois que Dieudonné joue dans un stade, qui plus est d’une capacité de 67 000 places.

Malheureusement, l’annonce du spectacle est tardive du fait des aléas administratifs, surtout lorsqu’il s’agit de Dieudonné ; les Marocains n’ont que 20 jours pour réserver leur place, en admettant que tous les fans marocains de Dieudonné puissent obtenir l’information dans ce laps de temps très court, d’où l’importance de la faire circuler.

On pourrait donc s’attendre à ce que le stade sonne creux, mais c’est sans compter sur la ferveur du public maghrébin.

En effet, il y a trois heures, la page Facebook officielle de Dieudonné a créé un « événement » concernant cette aventure inédite, et déjà 1325 personnes ont fait part de leur volonté d’y participer.

Un emballement encore jamais atteint pour un spectacle de Dieudonné, en France et ailleurs. Il faut dire que les Marocains attendent depuis longtemps la venue de Dieudonné dans leur pays puisqu’il était très souvent sollicité à ce sujet.

Vous en avez marre du Marrakech du rire, festival marocain « humoristique » où défile toutes les plus grosses vendues occidentales au Système, de Jamel Debbouze à Patrick Timsit, en passant par l’humoriste des banques, Gad Elmaleh ?

Ami(e)s marocain(e)s, ne perdez donc plus une minute !
Rendez-vous sur la billetterie en ligne afin de vous procurer des places pour le spectacleLa Bête immonde, et ainsi bénéficier d’un instant unique et inédit en compagnie de l’artiste, dans un lieu magique qui marquera les mémoires et l’Histoire pour longtemps.

« La bête immonde » : Dieudoné sera à Casablanca le 29 avril

Cette représentation s’inscrit dans le cadre d’une tournée arabe qui a mené Dieudonné en Tunisie, et qui devrait le conduire à Dubaï et au Liban.

timthumb (1)

L’humoriste, polémiste français Dieudonné donne rendez-vous aux Casablancais le 29 avril. C’est ce qui est annoncé sur son site (http://www.dieudosphere.com/agenda.html) .

« Dieudo » présentera ainsi son dernier one man show, La bête immonde… . Cette représentation s’inscrit  dans le cadre d’une tournée arabe qui a mené Dieudonné le 14 février en Tunisie, et qui devrait le conduire le 28 mai à Dubaï, et le 2 juin au Liban.

Dans ce spectacle, l’humoriste controversé,  «s’interroge sur la surexploitation de l’expression ‘bête immonde’ dans la sphère politico-médiatique. Il décortique avec drôlerie, les mécanismes de construction de cette haine artificielle.

Une haine de synthèse, irréelle, inventée par le maître pour  faire taire l’esclave. Qui sont vraiment tous ces bien-pensants qui pointent du doigt la  haine de l’autre…, Dieudonné s’amuse à y répondre », lit-on dans la note de présentation de ce show.

Dieudonné réagit aux condamnations successives dont il fait l’objet

Dieudonné revient sur l’interdiction de son spectacle à Avignon et invite les spectateurs à s’orienter vers le spectacle de Toulon du 29 mars 2015 à 18h ou vers celui de Montpellier du samedi 9 mai à 20h.

Dieudonné revient également sur l’interdiction du DVD Le Mur, ainsi que sur les récentes condamnations dont il fait l’objet, notamment dans l’affaire « Je me sens Charlie Coulibaly » et « Patrick Cohen ».